Focus sur le régime MIND

Publié par Bernard le

Élaboré par des chercheurs du Rush University Medical Center à Chicago, le régime MIND a pour objectif de booster la mémoire et de lutter contre de la maladie d’Alzheimer. On fait le point sur cette mode d’alimentation.

Le régime MIND, c’est quoi ?

Le régime MIND s’inspire de deux régimes bénéfiques pour la santé : le régime méditerranéen et le régime Dash. Le régime méditerranéen a pour objectif de prévenir les risques de pathologies cardiovasculaires grâce à une alimentation riche en graisses polyinsaturées et en Oméga3. Le régime Dash, par contre, est un protocole américain qui vise à prévenir l’hypertension artérielle. Il consiste à exclure tous les produits transformés de l’alimentation quotidienne et à les remplacer par des produits bruts légèrement salés.

Les objectifs du régime MIND

Le régime MIND permettrait de diminuer le risque de développer la maladie d’Alzheimer d’environs 35 à 53 %. Il permet aussi d’augmenter les capacités de mémorisation et d’apprentissage. Il aiderait également dans la lutte contre les maladies métaboliques comme le cholestérol ou l’hypertension.

Le fonctionnement du régime MIND

Sachez qu’aucun aliment n’est interdit avec le régime MIND car la notion de plaisir est importante pour le cerveau. Cela dit, il faut tout de même favoriser certains aliments à d’autres.

Les aliments à favoriser

Le principe du régime MIND est de favoriser les aliments riches en antioxydants, en fer, en vitamines, en oméga 3 et avec un indice glycémique bas. Voici quelques exemples des aliments à privilégier :

  • Les aliments à feuilles vertes (chou, cresson, roquette, épinards, etc.). Grâce à leur richesse en antioxydants et en vitamines, ils permettent de lutter contre les radicaux libres.
  • Les baies rouges (canneberge, cassis, grenade, groseille…) font partie de la famille des polyphénols et sont efficaces contre la dégradation des neurones. En plus des antioxydants et anthocyanes, les baies rouges sont aussi riches en quercétine, un anti-inflammatoire.
  • Les oléagineux (noisettes, amandes, etc.) nourrissent le cerveau et réduisent le mauvais cholestérol grâce à leur teneur en oméga 3. Il faut en moyenne, en manger 40 à 50 grammes par jour en guise d’en-cas.
  • Le thé rouge, vert ou noir présente aussi de nombreuses vertus sur le cerveau. Le thé vert, par exemple, contient des polyphénols et aide à prévenir la dégénération des cellules. Le thé rooibos ou la camomille, quant à eux, aide à retrouver le sommeil.

N’hésitez pas à intégrer ces aliments dans votre menu quotidien pour renforcer votre mémoire. Aussi, nous vous conseillons d’opter pour les cuissons sans matière grasse (à la vapeur, à l’eau, à basse température) pour des résultats rapides et efficaces tout en restant en bonne santé.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *