GROSSESSE : zoom sur l’alimentation mois après mois

Publié par Bernard le

La vitamine B9, la vitamine D, le fer et le calcium sont essentiels pour assurer le bon développement du bébé. La future maman doit aussi bien s’hydrater tout au long de la grossesse. Voici quelques conseils pour vous aider à prendre soin de vous et de votre bébé.

Éviter les carences durant les trois premiers mois

De la première à la 13ème semaine de grossesse, bébé a de sérieux besoins en vitamine B9, en eau et en oméga 3 pour se développer.

  • La vitamine B9 contribue fortement à sa croissance et à la formation de son système nerveux qui survient très tôt durant la grossesse. Les légumes verts (épinards, blettes, cresson, haricots, beurre, asperges, brocolis…), les légumineuses (lentilles, fèves, pois…) ainsi que les fruits de couleur orange (orange, mandarine, melon…) sont les aliments les plus riches en vitamine B9.
  • L’oméga 3 aide au développement des cellules des yeux et du cerveau du fœtus. Il est recommandé de consommer autant d’oméga 3 et d’oméga 6. Mais du fait que de nombreux aliments sont trop riches en oméga 6, il convient donc de rétablir l’équilibre. Privilégiez les poissons gras ( hareng, maquereau, sardines, anchois…), les fruits de mer, les œufs de poules, les fruits à coque (noix, amandes, noisettes…), etc.

Augmenter les apports caloriques au deuxième trimestre

S’il n’est pas nécessaire de manger plus durant les trois premiers mois, vous devez commencer à augmenter petit à petit les apports calories au 4, 5 et 6e mois. Vous devriez en moyenne consommer 300 kcal en plus pour que bébé puisse grandir sainement. Pensez donc à manger de petites collations entre les repas. Vous pouvez, par exemple, manger une tranche et demi de pain avec une portion de fromage accompagné d’un fruit de votre choix.

Durant le deuxième trimestre, il est également important de faire attention au fer. Cet oligo-élément est indispensable tout au long de la grossesse. Il favorise, entre autres, la circulation de l’oxygène dans le sang et le placenta. De ce fait, nous vous conseillons d’incorporer un aliment riche en fer dans votre alimentation quotidienne. Nous retrouvons le fer dans plusieurs aliments : abats, viandes rouges, volaille, poissons et fruits de mer, algues, légumineuses, condiments et épices.

Attention aux os pendant le dernier trimestre

Le troisième trimestre commence à la 28e semaine. C’est la dernière ligne droite. Durant les trois derniers mois, bébé a besoin de beaucoup de calcium, de vitamine D et d’eau pour grandir.

  • Le calcium : Les besoins en calcium deviennent de plus en plus importants au fil de la grossesse. Au troisième trimestre, il est entre 200 à 300 g par jour. En plus d’être indispensable à la formation du squelette de votre enfant, le calcium favorise la bonne qualité de ses os et de ses dents. Nous retrouvons principalement le calcium dans les laitages, les légumes à feuilles vertes, les fruits oléagineux, les amandes, le riz, etc.
  • La vitamine D : Fixant le calcium dans l’organisme, la vitamine D contribue aussi à la formation du squelette fœtal. Pour faire le plein de vitamine D, privilégiez les poissons gras comme la truite, le thon et le maquereau.

L’eau, un élément indispensable tout au long de la grossesse

Que ce soit au début ou au terme de la grossesse, il est crucial de toujours bien s’hydrater. Au premier trimestre, boire de l’eau vous aidera à limiter les nausées et les aigreurs d’estomac. Cela vous permettra aussi de lutter efficacement contre la constipation et les infections urinaires. Au deuxième trimestre, l’eau aide l’organisme à acheminer les nutriments jusqu’aux cellules, élimine les déchets et prévient la fatigue. Au dernier trimestre, les besoins en eau de bébé deviennent aussi voire plus importantes que ses besoins en oxygène. En moyenne, il faut boire entre 1,5 à 2 litres d’eau par jour. N’hésitez pas à alterner avec des smoothies, des jus de fruits et des soupes pour varier les plaisirs.

Les aliments à éviter durant la grossesse

La femme enceinte est vulnérable à de nombreuses maladies comme la toxoplasmose, la salmonellose et la listériose. Pour éviter cela, il faut éviter de consommer :

  • Les viandes crues (tartare, carpaccio…) ou insuffisamment cuites ou cuites au micro-ondes.
  • Les viandes fumées, saumurées et marinées
  • le lait de chèvre cru.
  • Les fromages au lait cru
  • La croûte des fromages
  • Les charcuteries

Il est aussi essentiel de respecter des règles d’hygiène strictes en cuisine comme :

  • laver les légumes, les fruits et herbes aromatiques sans oublier d’enlever les résidus de terre.
  • Toujours se laver les mains après avoir manipulé des aliments crus, avant le repas, etc.

En gros, il faut manger des aliments riches en vitamines et en minéraux pour rester en forme et en bonne santé durant la grossesse et garantir le bon développement de bébé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *