Les notions de base sur les accords mets et vins

Publié par Bernard le

L’accord entre les éléments d’un repas et le vin est crucial. De nos jours, nous ne le respectons plus, ou tout simplement ne savons plus ces règles.

Rappelez-vous que l’appariement est une chose amusante, car chaque plat aura plus d’un composant. Par exemple, pour choisir le vin adapté à un plat de poulet, vous ne devrez non seulement considérer la viande, mais aussi les herbes, les épices, la sauce et l’accompagnement qui composent la préparation. Toutefois, vous pouvez aussi choisir la partie du plat que vous souhaitez mettre en valeur, puis faire correspondre le vin à cet élément.

Les principes fondamentaux

– Associez les aliments astringents aux vins ayant la même intensité d’acide. Bien qu’il soit difficile de déchiffrer la qualité astringente des aliments que nous mangeons, il suffit d’associer des vins de même calibre avec un goût acidulé à ce que vous trouvez aigre en bouche. Mariez les vins acides aux tomates, au vinaigre, aux agrumes, au tamarin et aux cornichons. Cela permettra de faire ressortir les notes piquantes et fruitées du vin.

– Associez les aliments sucrés, tels que les desserts, à des vins tout aussi sucrés. Vous pouvez par exemple opter pour le Sauternes. Celui-ci est un vin liquoreux aux notes légèrement fruitées, idéal pour accompagner les pâtisseries et autres gourmandises. Contrairement à un vin sec qui, lorsqu’il est associé à un moelleux, a tendance à montrer son acidité. Ce qui importe avant tout, c’est que vous appréciez le vin et que la nourriture qui y est associée garde toutes ses saveurs.

– Faites correspondre la densité du vin à l’immensité de la nourriture. Par exemple, un riche filet de Chateaubriand aux arômes intenses se mariera bien avec un vin corsé tel qu’un cabernet sauvignon, un assemblage de merlot de Bordeaux.

Maintenant que vous connaissez les règles de base, il est temps d’apprendre à identifier les goûts.

Les goûts de base dans le vin

Tout d’abord, vous ne trouverez pas le goût de gras, d’épices et de salé dans le vin. Par contre, il contient de l’acidité, de la douceur et de l’amertume à divers degrés. De manière générale, vous pouvez regrouper les vins en trois catégories :

  • Les vins rouges, qui ont plus d’amertume ;
  • Les vins blancs, rosés et mousseux, reconnus pour leur acidité ;
  • Les vins doux, qui ont un goût moins affirmé.

Les goûts de base dans les aliments

Il s’agit d’identifier les saveurs dominants d’un plat. Par exemple, le macaroni cuit au four a deux composants principaux : la graisse et le sel. Le barbecue est un peu plus complexe et comprend de la graisse, du sel, des épices, ainsi qu’un peu d’acidité.

Même les plats sans viande peuvent contenir différents goûts. Une salade verte offre de l’acidité et de l’amertume ; le maïs en crème offre un peu du gras et de la douceur.

Une fois que vous avez créé un équilibre avec les principaux composants gustatifs du vin et du plat, vous pouvez faire preuve de créativité en associant les saveurs les plus subtiles.

TRADITION BOUCHERE propose un large choix de vins. L’établissement se trouve à Sablé-sur-Sarthe, dans le département de la Sarthe. Afin de vous proposer une carte variée, l’entreprise travaille avec de nombreux partenaires et fournisseurs. Vous aurez ainsi tout un choix de vins exquis pour différentes occasions. Et en tant que bouchers, charcutiers et traiteurs, l’établissement propose également différents types de produits pour accompagner vos bouteilles de vin de table. Vous pourrez leur demander de précieux conseils sur l’accord du vin et de vos mets. N’hésitez pas à appeler l’équipe au 02 43 95 06 24.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *