Astuces : Comment choisir le vin ?

Publié par Bernard le

On a tous été confronté un jour ou l’autre au défi de taille que nous impose le choix du vin. Malgré la difficulté que peut donner la tâche, il existe néanmoins des astuces qui nous feront passer pour des experts avec l’art et la manière.

Au magasin

C’est toujours une bonne idée de trouver un vendeur compétent, qui saura vous recommander des choix qui entrent dans votre gamme de prix. Cependant, n’hésitez pas à affiner vos options et à aller plus loin en suivant ces directives.

  • Découvrez et apprenez les goûts : Toutes les variétés ont un goût de vin, mais chacune est distincte. Goûtez à quelques bouteilles différentes et peu coûteuses, afin de vous concentrer sur les raisins que vous aimez.

  • Choisissez une marque connue : Les best-sellers dans le monde du vin (Beringer, Kendall-Jackson, San Silvano…) sont populaires pour une raison : un très bon rapport qualité/prix.

  • Ne choisissez pas en fonction du prix : L’erreur à ne pas faire c’est de supposer qu’une bouteille plus chère ait forcément meilleur goût par rapport aux autres. En effet, comme avec d’autres aliments et boissons chers, les vins à prix élevé peuvent vous emmener dans un territoire de goût acquis. Alors, pour une chose qui sera universellement attrayante, optez plutôt pour des bouteilles à bas prix.

Au restaurant

Comment déchiffrer une carte de vin dans un restaurant ? Voici quelques suggestions pour choisir une bouteille de qualité à prix convenable.

  • Déterminez votre budget : Il s’agit d’avoir une idée claire de ce que vous voulez dépenser avant d’ouvrir le menu. La règle empirique consiste à prendre le prix de l’entrée la plus chère comme prix de base, puis à augmenter d’environ 50 {ebd124180dc648ca80a71051a877d990a6fad3b4b5ad88f9460b88229c85d45b} le prix. Par exemple, si c’est 18 € pour l’entrée, votre fourchette sera de 18 à 27 €. Le restaurant suppose que la plupart des gens paieront le prix d’une entrée pour une bouteille, donc l’établissement devra trouver des vins de bonne qualité dans cette gamme de prix.

  • Procédez par élimination : Éliminez la moitié du menu en optant pour du rouge ou du blanc. Allez un peu plus loin en choisissant le cépage qui devrait plaire à tout le monde. Prenez un avant-goût avant de vous engager, c’est tout à fait légitime. N’hésitez pas à demander également le meilleur vin pour accompagner votre repas

Maintenant que vous êtes armé du nécessaire pour aller choisir votre vin comme un pro, n’hésitez pas à affiner vos connaissances et abandonnez-vous à la découverte à chaque fois que l’occasion vous sera donnée.


2 commentaires

Gérard · 06/18/2018 à 13:54

tout de même, je ne comprends pas comment un bon français ne saurait pas choisir son vin. c’est une question de goût et de mélange, soit tu aimes soit tu aimes pas ce que tu goûtes

Tomate mozzarella : 4 manières de la savourer ~ Le blog de la restauration · 09/26/2018 à 09:48

[…] pour les lunchs, cette variante de la tomate mozzarella se marie parfaitement avec un verre de vin rosé. Pour la préparation, vous aurez besoin de 400 g de penne, d’un bocal de pesto rouge, de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :