Donner une alimentation saine à ses enfants

Publié par Bernard le

L’alimentation des enfants est complexe. Leurs besoins nutritionnels sont difficiles à spécifier en raison de leur croissance rapide et variable. Or, beaucoup de règles sont à prendre en compte sur la qualité des produits alimentaires qui leur sont destinés afin de leur donner une alimentation saine. La suite de l’article va vous livrer quelques astuces pour mieux choisir la bonne alimentation pour vos enfants.

Les besoins nutritionnels de l’enfant

Manger correctement est d’abord synonyme de saveurs et de goûts variés. C’est seulement après que vous devez prendre en compte les apports nutritifs de chaque nourriture en favorisant la qualité à la quantité. Surtout, évitez l’excès, car cela pourrait être nocif pour la santé de votre enfant.

Aider ses enfants à acquérir de saines habitudes alimentaires est une des missions des parents. Les enfants ne le savent pas, mais ils ont besoin d’un régime équilibré comprenant les 3 groupes alimentaires dont les légumes et fruits, les produits de grains entiers et les aliments protéinés.

La quantité journalière de calories dont un enfant a besoin est de 1500 à 2500 kcal. Ces calories lui sont utiles pour ses besoins énergétiques, son développement physique et intellectuel.

Qu’en est-il des goûters ?

Sans aucun doute, les goûters sont nécessaires pour les enfants. Ils ont besoin de 1 à 3 collations par jour. Cela leur permettra de refaire le plein d’énergie. Lors des pauses gourmandes, faites leur découvrir de saveurs qu’ils n’ont jamais testées. D’habitude, les recettes gourmandes sont faciles à préparer. En revanche, elles doivent être à base de biscuits, de fruits et de produits laitiers. Ces collations doivent aussi être aussi saines que les aliments servis lors des repas.

Les boissons de fruits et l’eau

Si vous voulez ajouter des fibres au régime de votre enfant, préférez les fruits au jus de fruits. Lorsque vos enfants ont soif, il est préférable de leur proposer de l’eau, surtout entre les repas et les collations. Le jus de fruit n’est pas interdit tant que ce n’est pas trop sucré, juste 125 ml de jus naturel suffit chaque jour.

Apprenez à votre enfant à ne pas trop boire lors des repas pour ne pas couper leur appétit.

Le repas : un moment de plaisir

Il est impératif que vous appreniez à vos enfants à manger de manière lente, car manger à la hâte n’est pas bon pour la santé. Veillez à ce que chaque repas se passe dans une ambiance calme et agréable.

Les légumes, fruits frais, céréales de grain entier, viandes… sont des aliments complets et non transformés. Privilégiez les plats fait-maisons.

Quant au dîner, il doit être léger et facile à digérer pour facilement trouver sommeil par la suite.

Avoir un bon équilibre diététique grâce au sport

Le sport est essentiel pour un bon équilibre diététique.

Un mode de vie sain rime avec des activités physiques. Il faut que le régime alimentaire de l’enfant soit riche en glucides, mais pas trop non plus. Ce sont les glucides qui apportent l’énergie exigée aux activités quotidiennes.

Les sucres et substituts

Par précaution, proposez à vos enfants des aliments qui contiennent le moins de sucres ajoutés ou de substituts de sucre. Les consommations de sucres raffinés, de miel, de mélasse, de cassonade… sont à limiter. Ces nourritures possèdent les mêmes quantités de calories qui peuvent favoriser la carie dentaire.

L’aspartame et le sucralose qui sont des substituts de sucre ne possèdent aucune valeur nutritive ni de calories. Ils sont juste trop sucrés que le sucre ordinaire, et les enfants les adorent. Or, cela risque de pousser les enfants à n’aimer que les aliments sucrés et à ne pas s’habituer aux légumes et fruits. Ainsi, il est très prudent de limiter ces sucres dans l’alimentation de vos gosses.

Et les matières grasses?

Il est plus sain de donner des matières grasses contenant des acides gras vitaux tels que les acides gras oméga 3 et oméga 6. Ils ne sont pas fabriqués par le corps, donc ils doivent provenir des aliments. Cuisinez avec de l’huile végétale, comme l’huile de canola, soja, et olive.

Afin d’éviter le risque de maladie cardiaque, limitez la consommation des graisses solides comme le beurre, la margarine dure, le shortening… Tenez compte de ce qui est notifié sur les étiquettes et évitez les gras trans ou saturés qu’on trouve dans beaucoup de produits commerciaux, notamment les biscuits, les beignes, et les craquelins.

Certes, les enfants aiment les viandes transformées comme les saucisses et les viandes froides… Pourtant, vous devez limiter la consommation de ces aliments, car ils sont riches en sodium, en matière grasse et en nitrate.

Solution pour un enfant difficile

Ne vous en faites pas si votre enfant ne mange pas assez et que malgré cela son poids et sa taille sont normaux. Pour qu’il consomme les bons éléments nutritifs, offrez-lui des aliments variés provenant de tous les groupes alimentaires. De plus, vous pouvez sauter les goûters entre les repas afin qu’il retrouve tout son appétit au moment de manger.

L’appétit des enfants n’est pas stable. Il change d’une journée à l’autre, d’un repas à l’autre. Dû à leur petit estomac, ils ne peuvent consommer que de petites quantités de nourritures, mais régulièrement.

Catégories : Guide Cuisine