Focus sur le certificat d’hygiène alimentaire

Publié par Bernard le

Les personnes travaillant dans l’industrie alimentaire sont tenus de présenter un certificat d’hygiène alimentaire à leur employeur lors de l’embauche et à chaque fois que c’est nécessaire. Dans cet article, nous allons voir ce que représente réellement ce certificat.

Lors de la fabrication des aliments, de la préparation et du service des repas, les acteurs assument de nombreuses responsabilités. La mauvaise manipulation des aliments, les mauvaises pratiques et la négligence peuvent entraîner des maladies d’origine alimentaire chez les clients. C’est pourquoi, il est crucial pour les professionnels de maintenir l’hygiène.

Selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, plus de 500 000 intoxications alimentaires sont, chaque année, causées par des aliments mal cuits ou contaminés par des bactéries. Ces aliments peuvent avoir de graves conséquences aussi bien pour les clients que pour les entreprises exploitantes.

Cependant, en investissant dans une formation en matière d’alimentation et d’hygiène, vos employés et vous-même pourrez acquérir les connaissances et les compétences dont vous aurez besoin pour garantir l’environnement dans lequel vous traitez les aliments.

Permis d’exploitation et validation

En France, la loi oblige les employeurs du secteur alimentaire, des chefs de restaurant aux chefs d’entreprise, à veiller à ce que les personnes manipulant les aliments bénéficient d’une supervision et d’une formation appropriées en matière d’hygiène alimentaire afin de pouvoir manipuler les aliments en toute sécurité. Les professionnels de l’alimentation, qui sont responsables de l’élaboration et de la maintenance des procédures de gestion de la sécurité des denrées alimentaires d’une entreprise, doivent avoir reçu la formation appropriée pour pouvoir le faire.

Qu’est-ce qu’un certificat d’hygiène alimentaire ?

Un certificat d’hygiène alimentaire est un document remis aux personnes manipulant des aliments ou à toute personne ayant suivi une formation accréditée sur la sécurité et l’hygiène des aliments. Bien que les préposés au traitement des aliments ne soient pas tenus de posséder un certificat d’hygiène alimentaire pour préparer ou vendre des aliments, la majorité des entreprises du secteur préféreront le faire.

En outre, en matière d’emploi, les entreprises et les organisations sont plus susceptibles d’engager des candidats possédant un certificat d’hygiène alimentaire valide que ceux qui n’en ont pas. En France, ces certificats n’ont pas de date d’expiration, mais les experts de l’industrie alimentaire recommandent de les mettre à jour tous les trois ans environ pour tenir compte de la législation et des évolutions technologiques en matière d’hygiène alimentaire. La décision de recycler le personnel est, toutefois, laissée à la discrétion de l’exploitant ou de l’agent d’hygiène du milieu.

Le contenu de la formation

Les permis d’exploitation alimentaire peuvent être obtenus par le biais d’une formation en matière de conformité sur le lieu de travail, d’un apprentissage en ligne à votre rythme ou d’une expérience antérieure pertinente. Les prestataires de formation tels que l’Académie Lax à Perpignan proposent des formations complètes aux préposés, qui leur permettront d’être formés selon les normes les plus strictes.

Le cours de base sur la sécurité alimentaire et l’hygiène dans la restauration s’adresse aux professionnels travaillant dans le secteur de l’alimentation. Il peut être utilisé à la phase d’induction, comme sensibilisation, comme cours de recyclage ou comme formation de base.

Les modules de formation permettent à toutes les entreprises de restauration, quelle que soit leur taille, de dispenser à leur personnel une formation de première classe. Une fois la formation terminée, les apprenants auront une connaissance d’un large éventail de problèmes clés liés à la sécurité des aliments, y compris les principaux types de danger, leurs sources et leurs méthodes de contrôle.

De plus, les apprenants apprendront les conditions nécessaires pour les activités de stockage et de manipulation des aliments, de la livraison à la vente. Ils connaîtront également les organismes nuisibles courants et la manière de les contrôler, ainsi que les principes de nettoyage et de désinfection et leur application sur le lieu de travail.

Catégories : Non classé