Comment préparer un lapin ?

Publié par Bernard le

À la fois tendre et savoureuse, la viande de lapin est un véritable délice. De plus, elle convient parfaitement aux gourmands soucieux de leur santé. Préparé au four ou cuit en cocotte, le lapin est toujours un festin !

Bien choisir la viande

Le lapin se cuisine très facilement et se marie avec tous les aliments. Sa chair présente un bon équilibre entre les acides gras saturés, mono-insaturés et polyinsaturés. Aussi, elle est reconnue pour réduire le taux de cholestérol. Cependant, un excellent plat à base de lapin, commence dès la sélection de la viande. Le choix idéal est un lapin court, costaud et avec un râble rebondi. Quant à la chair, elle doit présenter une couleur bien rosée avec un foie rouge et sans tâche. Il est également indispensable d’apercevoir le rognon et le gras bien blanc autour des reins. Un lapin abattu relativement jeune, c’est-à-dire dans les 11 à 12 semaines, fournit les meilleures viandes tendres et parfaitement goûteuses. Si les convives sont nombreux, il est préférable de préparer uniquement les cuisses ou les râbles.

Une cuisson en cocotte

Il n’y a pas mieux qu’un bon civet de lapin préparé à la cocotte pour un plat sain et naturel. De plus, la cuisson à la cocotte est très rapide (environ 30 minutes) et s’adapte parfaitement pour une viande en entier ou en morceaux. Tout d’abord, pour avoir une viande bien moelleuse et parfumée, il est conseillé de la faire mariner avec de la bière ou du vin blanc, non pas quelques minutes avant la préparation, mais totalement la veille. Le lendemain, votre viande marinée sera absolument prête à être enduite de moutarde. Pour obtenir un aspect doré, il faut la sauter dans la cocotte avec de l’huile d’olive et des échalotes émincés. De l’ail haché et des carottes en rondelles s’ajouteront pour donner un goût exquis à la préparation. Avant de laisser cuire la viande, il faut y verser de l’eau pour la faire bouillir, puis du sel et du poivre. Et enfin, il faut laisser le tout mijoter pendant 1 heure, ou du moins, jusqu’à ce que la viande soit tendre et parfumée à souhait.

Cuisiner le lapin au four

Un lapin rôti au four : le meilleur plat à servir aux invités ! Pour ce faire, il faut des oignons, des pommes de terre , des tomates, de l’huile d’olive, des herbes aromatiques, du thym, du sel, du poivre et bien évidemment un lapin coupé en morceaux. Pour commencer, il faut dorer légèrement dans un grand plat à four les oignons émincés finement. Pendant ce temps, il faut laver, peler et couper les pommes de terre en morceaux. Puis, il faut rincer et tailler les tomates en quartiers. Ensuite, étalez le tout sur le lit d’oignons dans le grand plat avec le lapin en entier farci d’herbes aromatiques. C’est après qu’il faut arroser la viande d’huile d’olive et d’eau. Vous pouvez ensuite l’assaisonner selon vos envies (sel, poivre, thym en poudre, etc.). L’enfournage prendra une cinquantaine de minutes avec une température de 180°. Il est conseillé de déguster le plat chaud.

Bien conserver les abats et la viande pour un futur plat exquis

Il est important de bien conserver toutes les parties du lapin. Pour cela, les abats doivent être congelés et la viande conservée au réfrigérateur. Mais avant tout, il faut désosser le lapin au niveau des articulations et mettre chaque morceau dans des sachets individuels, débarrassés d’air. D’ailleurs, sachez que la conservation de la viande peut influencer sur le goût de vos préparations. Pour l’achat d’une bonne viande de lapin, rendez-vous chez BRUSAMOLIN & Fils. En tant que boucherie renommée, l’entreprise collabore avec des éleveurs qualifiés. De plus, l’origine de leur viande est exclusivement française et majoritairement issue du territoire aquitain. Alors, n’hésitez pas à venir pour vos achats de viande de lapin à Marsalès.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *