5 conseils avant d’ouvrir un magasin de glace

Publié par Contributor le

Un magasin de glace est toujours une excellente destination pour les touristes, les amateurs et les familles. L’idée d’ouvrir un glacier peut sembler décourageante au début. Mais après une bonne formation et un guide utile, la tâche sera plus facile. Il est effectivement très important de prendre note de quelques points pour pouvoir savourer le goût sucré du succès.

1) Connaître le produit

Avant d’ouvrir un glacier, il est primordial d’être passionné par la crème glacée. Il ne suffit pas seulement de connaître et d’apprécier les différents goûts. Il faut impérativement savoir les subtilités de la saveur, la consistance et beaucoup plus encore. Il est aussi nécessaire de  maîtriser le processus de fabrication à l’intérieur et à l’extérieur. En effet, ce produit a plusieurs qualités différentes. Il y a des glaces qui sont plus moelleuses et plus légères. Il y en a qui sont plus crémeuses et plus denses. Mais en vrai, tout se résume aux ingrédients. Afin d’approfondir les connaissances, il est conseillé de suivre des formations sur la fabrication des glaces et sorbets. Il est à noter que pour pouvoir rivaliser avec les concurrents, il faut un produit distinctif et de haute qualité. C’est la meilleure façon d’inciter les clients à revenir.

2) Savoir gérer la saisonnalité

Pour les débutants, l’un des plus grands défis d’ouvrir un magasin de glace est la gérance de la saisonnalité. Il n’est pas facile de gagner de l’argent que sur cinq ou six mois par an. Pour les locataires, il y a encore le loyer à ajouter. Pour ceux qui décident d’ouvrir une boutique dans une région où il fait constamment froid, il est certain que l’activité sera saisonnière. Même s’ils décident d’ouvrir toute l’année, la majeure partie des ventes se feront pendant les mois d’été. Il est donc primordial de savoir gérer la période. Il faut être capable de développer le commerce rapidement et efficacement durant la saison estivale. Il est recommandé d’effectuer des économies pendant cette période, puis de gérer une opération allégée et efficace en hiver.

3) Connaître le goût de la clientèle

L’un des principaux points à ne pas négliger lors d’une ouverture de boutique de glace est la connaissance du goût des clients. Il est fort probable qu’en termes de parfums,  ceux choisis par le propriétaire  ne  sont pas ceux attendus par  les consommateurs. Il peut offrir le meilleur en matière de saveur, mais si la clientèle n’est pas d’accord, il sera difficile de développer celle-ci. Pour remédier à cela, la solution est de visiter les autres glaciers de la ville. Il faut recenser les parfums  présents régulièrement et   les plus demandés. Cependant, il ne faut quand même pas oublier d’ajouter une petite touche d’originalité. Peut-être en ajoutant des saveurs plus folles et plus funky. Cela aide à se démarquer. Attention, pour savoir si la recette fonctionne, il est conseillé de  de faire plusieurs tentatives. Il n’est pas judicieux de faire goûter aux gens quelque chose de pas comestible.

4) Penser à l’emplacement

Il est important de penser à l’emplacement du magasin. Beaucoup pensent qu’une place qui donne sur la rue au centre-ville est une bonne idée. Effectivement, c’est l’endroit où il y a de nombreuses circulations piétonnières et où la visibilité de la vitrine est la plus optimale. Toutefois, ils oublient vite que le loyer dans un lieu central est annuel et beaucoup plus élevé. Or, ils ne pourront pas avoir de clients toute l’année. Il serait donc mieux de chercher des zones où il y a plus d’affluence  en été, mais  dont  le tarif commercial proposé est moins cher du fait de la réduction de trafic en hiver. Il y a par exemple les plages, les parcs, les bords de lac et de rive. Opter pour un endroit à proximité des écoles, des magasins pour enfants ou des restaurants  est aussi une bonne idée. Les jeunes et les enfants constituent une part importante dans la clientèle.

5) Investir dans des équipements de qualité et une équipe motivée

Les matériels de cuisine font partie des aspects les plus primordiaux de l’entreprise. Il est donc  préconisé d’investir dans des équipements de qualité. Il y a les surgélateurs, les armoires de trempage, les pasteurisateurs, les congélateurs par lots, les machines à servir les moles, les turbines, les machines à glaçons, les vitrines à glace et autres. Pour être sûr d’avoir le bon matériel, il solliciter l’aide  des professionnels dans le domaine. Enfin, pour assurer la réussite du business, il faut embaucher une équipe motivée. Pour  faire bonne impression auprès des nouveaux clients, le service est un élément crucial. Le personnel doit donc être responsable, compétent, énergique et doit surtout avoir une grande passion pour la glace. Le propriétaire lui-même doit avoir toutes ces qualités, car il est le premier responsable mais aussi l’influenceur de l’équipe.

%d blogueurs aiment cette page :